PsyEN-EDA : indemnités, détachement, retraite

jeudi 5 avril 2018
par  Françoise Dalia

La mise en place du nouveau corps des PsyEN demande encore quelques ajustements et des réponses à des situations concrètes que les élues nationales du SNUipp-FSU ont obtenus du ministère.

Indemnité de résidence
Le ministère a confirmé que lorsque cette indemnité était versée avant la création du corps, elle devait continuer à l’être. Tout problème doit être signalé aux représentants du personnel du SNUipp-FSU.

Indemnités « éducation prioritaire »
Le ministère adresse un courrier aux académies qui ont arrêté leur versement afin de rétablir la situation. Un décret sur la question indemnitaire paraîtra prochainement.

Indemnité différentielle
Alors que certains départements ont suspendu le versement de l’indemnité différentielle compensant pour certains le passage du corps des instits au corps des PE, le ministère a indiqué étudier le problème avant une réécriture du texte. Lors des groupes de travail de la création du nouveau corps il avait été acté le maintien de cette indemnité.

Situation des PsyEN détachés dans le nouveau corps
Les psy détachés dans le corps des PsyEN cette année vont être ré-interrogés par l’administration pour l’an prochain.
Trois possibilités :

  • intégrer définitivement le corps,
  • poursuivre le détachement pour une durée de cinq ans,
  • reprendre un poste d’enseignant (PE).

L’administration a confirmé la possibilité de renouveler autant de fois que nécessaire le détachement dans le corps des PsyEN.

Départ en retraite
Les PSYEN intégrés ont la possibilité de partir à la retraite à leur date d’anniversaire. Le SNUipp a questionné la DGRH sans avoir de réponse à ce jour sur la situation des détachés.


Annonces

FSU


SNES


SNUIPP-FSU