Créteil : CAPA du 13 mars 2018

dimanche 25 mars 2018
par  DURIEZ Géraldine

Vous trouverez ci-dessous le compte-rendu de la CAPA du mardi 13 mars, ainsi que les informations concernant notre profession : les mutations, l’avancement à la hors-classe, la régionalisation de l’orientation annoncée par le gouvernement et la journée de mobilisation du 22 mars.

cordialement,

Le collectif PsyEN/DCIO du SNUipp-FSU et du SNES-FSU académique

1. Compte rendu de la CAPA du mardi 13 mars 2018
Vous trouverez en PJ notre déclaration liminaire.
Avancement d’échelon
Depuis le 1/09/2017 et la mise en place des mesures de carrière du PPCR, chaque grade est parcouru selon un rythme commun, à l’exception de deux moments d’ « accélération ».
Pour mémoire, le rectorat dresse pour chaque grade la liste par échelon de tous les promouvables, c’est-à-dire tous ceux qui, à l’échelon considéré et au cours de l’année scolaire (1er septembre-30 août), ont atteint la durée nécessaire de séjour dans l’échelon pour être promus au suivant.
Concernant la classe normale, 30 % des personnels bénéficient d’une réduction d’un an lors du passage aux 7ème et 9ème échelons.
Cette année encore, le choix de ces 30 % a été opéré sur la base des notes et de l’âge. Pour les collègues EDA, quand l’inspection était trop lointaine, il a été appliqué une augmentation de 0.5 par année. A partir de l’année prochaine, cet avancement « accéléré » se fera sur la base des « rendez-vous carrières » (disparition de la note)
Échelon 7 : 1 promotion a été accordée au titre d’une accélération barre de
Échelon 9 : 5 promotions ont été accordées au titre de l’accélération
Concernant la hors classe, le rythme de passage est identique pour tout le monde.
Nous avons demandé d’utiliser le reliquat (il était de 1,5 pour les deux échelons d’accélération). L’administration a refusé, sur consigne forte du ministère.
Refus de temps partiel
Si un.e DCIO ou un.e IEN émet un avis négatif à une demande de temps partiel pour convenance personnelle, la situation est examinée en CAPA.
Cette année, deux situations ont été présentées. Les deux émanaient de PsyEN EDO, l’une pour un 90 %, l’autre pour un 80 %. L’administration a refusé catégoriquement de revoir l’avis des DCIO, au nom de la continuité service, malgré nos interventions.Pour les EDA, deux situations étaient aussi présentées dont une demande de temps partiel annualisé.
Accès à la classe exceptionnelle
Elle constitue un débouché de carrière après la hors classe, répondant à l’allongement de la durée d’activité. Le volume accordé à l’académie de Créteil pour le corps des PsyEN, en proportion du nombre de titulaires, était de 15. Cette CAPA examinait les promotions à la classe exceptionnelle pour 2017. Les promotions à ce 3ème grade sont rétroactives à partir du 1.09.17.

Promotions
Vivier 1 : 82 dossiers dont 67 EDA et 15 EDO.
12 promotions dont 4 EDO et 8 EDA.
Vivier 2 : 29 dossiers dont 6 EDA et 10 EDO
3 promotions : 2 EDA et 1 EDO
Les appréciations portées par le recteur à partir des appréciations de la hiérarchie (excellent, très satisfaisant, satisfaisant, insatisfaisant) sont contingentées (pour le vivier 1 : mention excellent : 20 %, mention très satisfaisant : 20 % ; pour le vivier 2 : 5 % excellent, 30% très satisfaisant).
Les promotions correspondent aux appréciations « excellent » et « très satisfaisant ». Les années de naissance des promus vont de 1953 à 1961.
Pour la FSU, à année égale de naissance et même appréciation, c’est l’année de naissance qui doit prévaloir afin que les collègues retraitables puissent partir à la retraite avec cette promotion et assurer une rotation rapide sur le 3ème grade pour permettre au maximum d’y avoir accès.
La prochaine campagne d’accès à la classe exceptionnelle pour 2018 aura lieu avant la fin de l’année scolaire.

2. Mouvement intra-académique du 15 mars au 29 mars
La circulaire et les annexes sont sur le site du rectorat en suivant le lien suivant :
http://www.ac-creteil.fr/pid33563/enseignants-du-second-degre.html
Une partie est consacrée aux PsyEN EDA. Cette circulaire concerne également les collègues titulaires du DEPS, exerçant sur un poste de professeur des écoles, et souhaitant postuler sur un poste de psychologue éducation nationale.
Pour les psychologues du premier degré, c’est le premier mouvement intra-académique. Notre grande inquiétude était que les postes proposés soient rattachés à une circonscription et non à une école de rattachement comme il est précisé dans la circulaire RASED n°2014-108. Notre crainte a été confirmée.
Les collègues doivent faire des vœux « établissement » sur des circonscriptions parfois très grandes géographiquement, particulièrement dans le 77, plus vastes que des groupements de communes. (Certains postes sont éloignés de plus de 30 km les uns des autres).
Ce mouvement intra-académique ne permet pas de changer de poste dans sa propre circonscription, alors qu’il existe une diversité grande de postes (aussi bien des secteurs de REP ou des postes plus ruraux).
Lorsque plusieurs postes seront vacants, comment savoir comment ils seront répartis après le mouvement, sur quels critères ? Comment sera prise en compte l’expérience en REP+ pour la classe exceptionnelle ? Comment demander aux mairies de financer le fonctionnement des psychologues si la ville n’apparaît plus dans le PV d’installation ?
Pour les PsyEN EDO, nous avons alerté, comme l’année dernière, sur la nécessité de distinguer les CIO de rattachement et les points d’accueil.

3. Avancement à la hors-classe :
Peuvent accéder à la hors classe les agents comptant au moins deux ans d’ancienneté dans le 9ème échelon de la classe normale au 31.08.2018. Les collègues peuvent enrichir et compléter leur CV dans Iprof jusqu’au 2 avril. C’est à partir d’Iprof que les IEN, les DCIO, IEN-IO, recteur émettront les avis.
La circulaire concernant les PsyEn ne précisant pas la procédure, nous sommes intervenus auprès du rectorat pour que des précisions soient apportées pour les avis. Le B.O. du 19 février 2018 précise cette procédure.
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=126455

4. Annonce de régionalisation via annonce de presse :
La DGESCO vient d’annoncer le transfert total de l’orientation professionnelle aux régions. JM Huart, directeur de la DGESCO précise à l’AEF que les situations des PsyEN des CIO et de l’ONISEP vont être examinées. Le ministère en discute avec ses partenaires : les régions pas les représentants syndicaux des personnels dont le SNES.
L’orientation scolaire a servi de deal entre l’ARF et le gouvernement en contrepartie de l’attribution de la responsabilité de l’apprentissage aux branches professionnelles. Comme en 2003 et en 2013, il s’agira sûrement de nous refaire le coup du transfert de tous les CIO aux régions et de la mise sous double tutelle des PsyEN ( État et région).
Les PsyEN risquent d’être transformés en VRP pour l’apprentissage, pour les métiers en tension en fonction des demandes du patronat local. Des informations officieuses laissaient croire qu’il y aurait une expérimentation sur 6 régions dont L’Île de France. Mais nous risquons de voir la généralisation d’emblée.
Nous allons bien entendu nous mobiliser et le 22 mars est une première étape !

Rendez-vous

Réunion à 11h au SNES-FSU 46 avenue d’Ivry 75013 Paris Métro Olympiades FSU 14h sous le Ballon FSU Créteil Place du bataillon du Pacifique Métro Bercy

Navigation

Articles de la rubrique

Annonces

FSU


SNES


SNUIPP-FSU