CAPA mouvement intra juin 2019 Bordeaux

vendredi 21 juin 2019
par  Bordeaux

Vous trouverez dans ces deux articles, la déclaration FSU (pièce jointe) et le compte rendu de la CAPA PsyEN du Mouvement intra de l’académie de Bordeaux.
En début de déclaration nous faisons référence à une déclaration intersyndicale lue par le secrétaire académique du SNES lors de l’ouverture des mouvements, instance présidée par le recteur. La déclaration revenait sur les dangers de la loi sur la fonction publique (affaiblissement important du rôle des représentants des personnels entre autres) et sur le recrutement via des postes "profilés" pour les CPE dans l’académie de Bordeaux.
Les commissaires paritaires présents ont ensuite quitté la salle en signe de protestation.
A la sortie du rectorat le recteur a promis de faire remonter l’inquiétude et le mécontentement de toute la profession au ministère.

Compte-rendu de la CAPA du 14 Juin 2019

Mouvement intra académique des psychologues de l’Education Nationale EDA - EDO

Suite à notre déclaration liminaire, la DRRH (Directrice des Relations et des Ressources Humaines) a répondu sur 2 points particuliers :

-  Le logiciel mouvement : en précisant que le ministère ne s’était pas engagé à le changer cette année mais que le principe était acté pour l’année prochaine en ajoutant qu’un changement de logiciel est toujours compliqué à mettre en place.

-  L’augmentation du nombre d’AESH : elle rappelle que cette augmentation n’est pas le fait de l’institution mais ce sont les familles qui en font la demande à la MDPH

Commentaire de la FSU : Certes, ce sont les familles qui en font la demande mais la plupart du temps sur préconisation de professionnels de santé (médical ou paramédical).
Le CSAIO (Chef du Service Académique d’Information et d’Orientation) intervient pour rappeler que l’institution met en œuvre la loi et ce qui en découle. Elle a la charge d’organiser progressivement les transferts de compétences des DCIO vers la région sur les points suivants :
 L’information pour l’orientation qui n’est plus de la responsabilité de l’Education Nationale même si elle ne s’en désengage pas car il y a obligation de continuité de service public envers les élèves et leur famille.
 La relation école - entreprise : la région a compétence sur le développement économique.
 La persévérance scolaire et les PSAD (plateforme de suivi des décrocheurs).
 Coordination du SPRO
Suite à la signature imminente de la convention Régionale qui découle du cadre national de référence, une lettre de mission sera cosignée pour définir la quotité moyenne de la mise à disposition des DCIO, sur la base du volontariat.
Le CSAIO précise qu’à ce jour ’il n’y a pas de groupe de travail sur une nouvelle carte cible des CIO (ce qui signifie qu’il n’y a pas de projet de suppression de CIO dans l’académie à l’heure actuelle…)
Par contre il insiste sur le fait que du point de vue de l’Etat, de l’Education nationale et des collectivités territoriales la question du maillage du territoire est au cœur de la réflexion dans un souci d’équité territoriale.
Il conclut en disant que Mr le Ministre a le rapport Charvet en main depuis peu et que pour le moment on ne sait pas quels seront les points qui seront retenus.

A la suite de ces interventions la DRRH fait le point sur la situation du mouvement intra académique des psychologues de l’Education nationale EDA et EDO.

Pour les PSY EN EDA, il y avait 10 postes vacants avant mouvement :
Dordogne Gironde Lot et Garonne Landes Pyrénées Atlantiques
3 postes 4 postes 1 poste 1 poste 1 poste

39 PSY EN EDA ont participé au mouvement dont 6 en participation obligatoire.
18 sur 39 ont été mutés
A l’issue du mouvement il reste 4 postes vacants : 1 à Nontron ,1 à Sarlat ,1 à Pauillac Lesparre et 1 à Marmande.

Pour les PSY EN EDO, il y avait 24 postes vacants avant mouvement :
Dordogne Gironde Lot et Garonne Landes Pyrénées Atlantiques
8 postes 5 postes 3 postes 2 postes 6 postes.

16 PSY EN EDO ont participé au mouvement dont 13 en participation obligatoire.
15 sur 16 ont été mutés.

A l’issue du mouvement il reste 15 postes vacants :
-  5 en Dordogne dont 4 à Périgueux et 1 à Nontron
-  2 en Gironde : Blaye et Pauillac
-  1 dans les Landes : Mont de Marsan
-  3 dans le Lot et Garonne : 2 à Marmande et 1 à Agen
-  4 en Pyrénées Atlantiques dont 3 à Pau et 1 à Orthez
Dans le cadre du BOE (bénéficiaire d’obligation d’emploi) 2 PSY EN EDO ont été titularisées suite à l’avis favorable du jury de fin de stage et affectées en Gironde.
1 PSY EN EDO a obtenu un congé de formation de 6 mois à sa 2eme demande.

ATTENTION !
Pour les PSY EN EDA, il y a un 3eme mouvement intra circonscription qui leur permet d’obtenir une école de rattachement.
La participation est obligatoire pour ceux qui viennent d’avoir leur mutation sur une circonscription.
Facultative pour tous ceux qui souhaitent changer d’école de rattachement dans leur circonscription.
Pour participer au mouvement, vous devez renvoyer la fiche de demande (annexe 11). http://www.ac-bordeaux.fr/cid79515/personnels-enseignants.html#Mutations
A renvoyer au plus tard le 26 juin.

En conclusion, nous pouvons dire que par rapport au projet de départ, nous avons travaillé de concert avec l’administration, ce qui a permis d’améliorer la situation de 6 collègues EDA.
Pour ceux dont la situation reste problématique, nous vous conseillons de nous contacter ainsi que l’administration afin d’exposer votre situation qui sera étudiée par la commission de révision d’affectation le 4 juillet.


Documents joints

déclaration FSU CAPA mouvement intra juin 2019 (...)

Annonces

FSU


SNES


SNUIPP-FSU